Banques en ligne

Rejoindre une banque en ligne, c’est faire le choix de profiter d’avantages uniques en échange d’une nouvelle façon de « vivre » la banque. 

Est-ce que le jeu en vaut la chandelle ?

Contrairement aux banques traditionnelles l’usage d’une banque en ligne s’est désormais démocratisé grâce aux frais bancaires moins élevés qu’elles génèrent. Plus de 3 millions de français ont un livret d’épargne ou un compte courant dans l’une d’elles. Souvent utilisée comme seconde banque, leur utilisation permet de réduire ses frais au maximum. Comment est-ce possible ? Simplement parce que la dématérialisation de leur réseau leur permet d’effectuer de grandes économies, aussi bien sur la gestion des bâtiments que du personnel.

Certains clients affirment haut et fort ne jamais remettre les pieds dans une agence traditionnelle tandis que d’autres éprouvent plus de difficultés…


Les 3 grands avantages d’un compte en ligne : 


1. Diminuez vos frais bancaires : révolution sur les prixcup-1010909_960_720

Ce qui a fait le succès des banques en ligne est indéniablement : LE PRIX

Il est également possible de bénéficier d’un compte courant, carte bancaire comprise, sans débourser le moindre euro tous les ans ! Autre atout, impensable il y a quelques années, la suppression des frais bancaires !

2. Epargne mieux rémunérée : 
  • Les livrets d’épargne ou encore appelés les supers livrets sont définit par l’absence totale de frais, un taux de rémunération jusqu’à 3 fois supérieur à ceux des livrets traditionnels et très souvent, la présence d’une offre de bienvenue.dollar-1362243_960_720
  • Les contrats d’assurance vie en ligne ne supportent plus de frais sur les versementsarbitrages gratuits et parmi les fonds en euros, certaines des plus belles rémunérations
    sont uniquement disponibles en ligne. Les offres de bienvenues deviennent également de plus en plus fréquentes.
  • Transmettre un ordre de bourse en ligne peut dans certains cas revenir jusqu’à 10 fois moins cher qu’avec une banque traditionnelle. Et cela, sans même profiter des offres spéciales à l’ouverture…
3. Soyez le maître à bord ! 

Gain de temps et efficacité sont les maîtres mots de la relation bancaire sur Internet.

  • L’espace client est la véritable « station de contrôle » du compte. A partir de cet endroit sécurisé, le titulaire pilote son compte en complète autonomie : recherche sur opérations passées, mise en place d’un virement, impression de RIB, commande de chéquier ou même gestion des alertes SMS et emails,  la liste des possibilités est complète et ne requière aucune assistance particulière.body-control-253455_960_720
  • Besoin de conseils ? Les conseillers bancaires sont joignables par téléphone (appel gratuits), emails ou webcam, avec une plage horaire très étendue par rapport aux banques traditionnelles, souvent jusqu’à 22h00 en semaine et 20h00 le samedi. Fini les files d’attentes, et bonjour le coup de fil à un conseiller en rentrant chez soi à 21h00 !
  • En plus de l’accès depuis un ordinateur, la gestion du compte peut aussi très bien se faire depuis un téléphone portable ou d’une tablette, grâce à des sites optimisés pour la navigation mobile. De plus, les applications mobiles innovantes ne sont pas en reste et sont souvent très travaillées.
  • Souscrire un produit, comme un livret d’épargne ou une assurance vie, est d’une facilité presque déconcertante. Il suffit de télécharger le dossier et de le transmettre par courrier ou bien solution encore plus pratique, utiliser la signature électronique pour une souscription 100% en ligne.
  • Les innovations sont aussi au rendez-vous pour faciliter la gestion du compte : commande de devises, outils de gestion graphique du budget ou enregistrement des chèques sans date de valeur, chaque banque en ligne propose sa propre liste de services innovants.

Pour toutes ces raisons, le consommateur d’une banque à distance est parfaitement en contrôle de son compte, au point même que pour la plupart d’entre eux, l’absence d’une agence bancaire à proximité ne se fait jamais ressentir.


Les freins potentiels?


1. L’impossibilité de déposer de l’argent liquide : 

C’est probablement le talon d’Achille des banques en ligne. En effet, comment déposer des espèces dans une banque qui ne possède pas agences ?

Argent liquideLa seule solution consiste à se rendre dans un bureau de poste pour effectuer le dépôt par l’intermédiaire du service mandat cash (appelé parfois aussi mandat compte). Cette solution ne peut être cependant que très temporaire, car c’est un service facturé par le bureau de poste, et à la charge du client.

En clair, si un consommateur est souvent amené à faire des dépôts en espèces, garder un compte courant dans une agence traditionnelle est clairement le choix le plus judicieux.

On pourra aussi bien entendu noter l’absence de conseil hors téléphonique. Cela semble être une évidence.

Ainsi, selon les banques, le client se voit attribuer soit un conseiller personnalisé, soit une équipe de conseillers, mais dans tous les cas les formes sont toujours respectées, avec généralement des prises d’appel au bout de seulement quelques secondes. Ensuite, la discussion se déroule tout à fait normalement, le conseiller en ligne n’étant pas diminué par rapport à son homologue physique ! La seule spécificité est qu’en cas de signature requise, celle peut être donnée soit électroniquement depuis l’espace client, ou soit par courrier.

Enfin, il faut aussi garder à l’esprit que les banques en ligne ne demandent pas de domiciliation des revenus, et que « tester » ce nouveau mode de relation peut très bien se faire en conservant un compte traditionnel.

La réponse dépend de chacun, mais il est acquis que si par exemple un client se déplace plus d’une fois par mois en agence, ce profil est alors difficilement compatible avec celui d’un client d’une banque à distance. Vous ne vous souvenez pas de la dernière fois où vous avez rendu visite à votre banquier ? La réponse est plus facile !

  • Obligation de changer de banque ?

Dans l’imaginaire des Français, rejoindre une banque en ligne implique souvent de devoir changer de banque, exercice fastidieux et consommateur de temps. La réalité est tout autre !

Le premier point est que si certaines banques demandaient effectivement de changer de banque à une époque, ce n’est absolument plus le cas aujourd’hui. A vrai dire, de très nombreux consommateurs gardent leur compte traditionnel, tout du moins le temps de « goûter » à cette nouvelle façon de gérer ses finances.

Deuxième élément de réponse, de gros progrès ont été réalisés pour faciliter les formalités, même si les banques se gardent bien de trop en faire la publicité.

A la pointe sur ce sujet, les banques en ligne proposent des outils directement en ligne, afin de contacter automatiquement les organismes débiteurs. Cerise sur le gâteau, certaines banques prennent même en charge intégralement le changement de banque par un conseiller !

Mais une nouvelle fois, répétons que le rapatriement des comptes n’est en aucun cas une condition obligatoire et qu’il ne s’agit donc ici que d’un frein psychologique !

  • L’encaissement d’un chèque

Pour les clients ayant le réflexe d’associer un dépôt de chèque à un déplacement en agence, l’absence d’agence peut parfois constituer un handicap. Bien entendu, il n’en est rien !

En effet, plutôt que de déposer l’enveloppe contenant les chèques dans la boite aux lettres de l’agence, les banques en ligne donnent tout simplement des enveloppes (la plupart du temps déjà affranchies) avec l’adresse du siège de la banque. Problème résolu !

Revers de la médaille, le délai d’encaissement du chèque se trouve tout de même allongé en moyenne de 2 ou 3 jours, ce qui peut avoir quelques conséquences agaçantes notamment pour les clients qui perçoivent des revenus sous forme de chèques. Dans ce cas, Monabanq est la seule banque à proposer gratuitement un service de bordereau numérique afin de permettre l’enregistrement d’un chèque directement en ligne, avec en bonus la suppression des dates de valeur.

  • Une offre de crédit pas toujours au top

Le dernier frein potentiel concerne l’offre des crédits. En effet, à quelques exceptions près, les banques en ligne ne font pas spécialement du crédit un choix stratégique. Parfois, ceux-ci sont même parfois tout bonnement absents de la carte ! Il peut donc s’agir d’une vraie limitation.
Parmi les exceptions notables, nous pouvons citer Boursorama Banque qui propose un excellent crédit immobilier, ou encore Monabanq pour le crédit à la consommation. Les agences en ligne des banques traditionnelles reprennent ici du poil de la bête. Notez une mention spéciale pour La Net Agence qui figure généralement très bien dans notre classement des meilleurs crédits en ligne.
Enfin, les découvert autorisés ou non autorisés étant également une forme de crédit, les banques à distance sont en revanche bien plus compétitives que leurs consœurs traditionnelles. Leurs taux sont beaucoup plus bas, notamment chez Cortal Consors.

office-620822_960_720

 


Banque en ligne ou pas ?


Verdict banque en ligne ou pasL’heure du jugement a sonné ! Comme nous avons vu, les banques en ligne sont positionnées très loin devant les agences traditionnelles sur la question des tarifs, de l’offre d’épargne et de la souplesse d’utilisation.

Toutefois, ces avantages sont à pondérer selon le profil de l’utilisateur : si celui-ci est par exemple habitué à se rendre fréquemment en agence, notamment pour déposer du liquide, le risque d’être déboussolé est bien réel…

Et vous, comment vous situez-vous ? Si les freins potentiels listés ne vous ont pas semblé insurmontables, il y a fort à parier pour que votre profil soit compatible.

Quelle est la meilleure banque en ligne en 2016 ?

Une question récurrente quand il s’agit de faire une infidélité à sa banque traditionnelle !

Mais pour que l’expérience rime avec succès pour votre argent, encore faut-il savoir choisir entre les différents acteurs du marché. Mais comment choisir ?

Rassurez-vous nous avons sélectionné pour vous la meilleur banque en ligne présente sur le marché : 🙂

Nouveau-logo-Boursorama

Découvrez les énormes avantages d’ouvrir un compte chez Boursorama Banque

 


La presse en parle : 


Source : www.nextbanq.fr


Notre sélection :