Lettre ouverte aux parents de baroudeuse…

une fille, une planète

 

« Sois prudente ma fille » dit toujours Maman.

Que ce soit pour une virée en ville ou pour un voyage en solo à travers le monde, elle dira toujours « fais attention à toi ».

Je sais que ma mère ne souhaite que mon bonheur, mais la peur que quelque chose m’arrive lorsque je voyage pourrait la paralyser.

Cette lettre est destinée à tous les parents qui s’inquiètent pour leurs filles, qui ne désirent pourtant qu’une seule chose: Remplir leur sac à dos et partir en quête d’un essentiel qui peut paraître hors de la norme…

Celui-ci est dédié à toi Maman.

 

Chers parents,

Pour vous, il peut être difficile de savoir que votre petite fille se trouve dans un autre pays, avec très peu, ou pas, de connaissances de la culture et des modes de vie, mais c’est ce qu’elle est partie chercher. Ce sont ces leçons de vie; qui ne s’enseignent pas à l’école ou dans les livres; qui lui feront réaliser que rien est impossible, qu’elle peut tout faire. La vie est sans limites.

Il n’y a pas de leçons de vie plus grandes que celles que l’on apprend en voyageant.

Vous vous inquiétez probablement pour la sécurité de votre fille et c’est normal. Mais votre fille est intelligente, elle est capable et indépendante. Elle peut vraiment s’occuper d’elle-même, elle vous le promet. Vous craignez peut-être le pire à chaque fois qu’elle vous informe de ses projets futurs, mais il est important de vous rappeler que vous ne devez pas vivre dans la peur de ce qui peut arriver,mais plutôt la laisser profiter des aléas de la vie et voir où cela la mènera.

Vous pensez peut-être que votre fille erre sans but dans le Monde, sans objectif de carrière, mais voici l’évidence: elle veut être perdue. Être perdue à 24 ans, c’est bien mieux que d’avoir 40 ans et de regarder ses vingt ans avec regret, parce qu’à l’époque, elle n’avait pas su prendre de risques. Vous vous inquiétez probablement aussi du fait que votre fille porte atteinte à ses espoirs de carrière, mais elle ne veut pas qu’il en soit autrement. Voyager a vraiment la capacité de changer complètement sa vie, au delà du cliché que cela puisse paraître.

Vous voyez, cette génération est différente. Cette génération a beaucoup plus d’opportunités. Aller à l’université, obtenir un diplôme et un emploi à vie, n’est plus l’objectif. Voyager est beaucoup plus révélateur et immersif qu’un livre, car vous écrivez vos propres chapitres et racontez votre propre histoire.

Y a-t-il quelque chose de mieux qu’une très bonne histoire?

Vous savez que, lorsque elle est partie, elle vous a manqué tous les jours à la maison, et pourtant il semblerait que ce soit le contraire… Vous ne verrez peut-être pas les moments difficiles, les moments où elle pleure sur l’oreiller la nuit, parce que la normalité de la vie familiale et le soutien des personnes avec qui elle a passé vingt ans lui manquent. Les moments où elle dort dans des conditions difficiles, lorsqu’elle est à court d’argent et que tout ce qu’elle veut, c’est retourner à la maison. Elle ne vous dira probablement pas qu’elle pleure, elle vous dira quel temps incroyable il fait. Elle ne veut pas vous inquiéter avec ses combats quotidiens. Vous voyez, elle apprend à ne pas compter sur vous, à prendre soin d’elle-même. Mais n’oubliez jamais que peu importe ce qui se passe, elle retournera toujours chez vous, même brièvement.

Son cœur sera toujours à la maison.

Vous comprenez son désir de voir et faire plus, mais votre souci l’emporte sur tout le reste. Constamment, vous poserez des questions, et elle vous donnera, encore et toujours, la même réponse. Jamais vous ne serez satisfaits de la réponse qu’elle vous aura donnée car c’est plus fort que vous: vous allez vous inquiéter. Ce fut si dur ces deux dernières décennies de l’élever correctement et vous voulez faire tout ce qui est possible pour la garder en sécurité.

Vous voulez la protéger, mais vous devez la laisser partir. Partir pour être libre de se découvrir et découvrir le Monde. Vous craignez que quelque chose se passe mal et que vous ne soyez pas là pour protéger votre petite fille, mais c’est l’essentiel. Voyager , c’est pour lui apprendre à ne plus compter sur ses parents, mais à faire confiance à son instinct. A se tromper pour apprendre et continuer à avancer. Vous avez accompli un travail remarquable pour préparer votre fille au reste de sa vie.

Il est maintenant temps de la laisser vivre sa vie elle-même, déployer ses ailes et voler librement.

 

Cordialement,

Au nom de toutes les petites filles désireuses de voyager.

 

 

Mairead Macmahon pour THE TRAVEL BIBLE

Traduit de l’anglais par Nolwenn Le Gall, avec l’aide précieuse de Google 🙂 

Scroll Up
%d blogueurs aiment cette page :